Enfin ! Vous l’avez trouvée la perle rare que vous cherchiez depuis si longtemps ! Les efforts déployés depuis plusieurs semaines ou mois pour faire aboutir votre processus de recrutement n’ont donc pas été vains. Vous pensez alors que le plus dur est fait ? Détrompez-vous ! Car rien n’est jamais acquis ! Si vous ne mettez pas en place les actions nécessaires pour la bonne intégration de la pépite que vous avez dénichée, elle pourrait rapidement vous échapper. Dans leur ouvrage « L’intégration des nouveaux collaborateurs » paru en 2010 chez Dunod,  Serge Perrot et Delphine Lacaze expliquent que « la réussite d’un recrutement se joue à 50% en amont (lors des phases de détection des besoins, de sourcing, de présélection et d’évaluation des candidatures) et 50 % en aval (lors de la période d’intégration). »

Onboarding, qu’est-ce que c’est ?

C’est un processus qui vise à intégrer efficacement les nouvelles recrues dans l’entreprise. Une étude menée conjointement par SilkRoad et l’observatoire SIRH auprès de 120 entreprises a donné lieu à un livre blanc en 2013. D’après cette étude, 79% des entreprises qualifient l’accueil et l’intégration des nouveaux collaborateurs comme « perfectible » voire « médiocre ». Il n’est donc pas étonnant que 20% des nouvelles recrues déclarent envisager dès le premier jour de quitter l’entreprise dans laquelle ils viennent d’arriver du fait d’un accueil qui laisse à désirer…

Les objectifs poursuivis

L’approche d’un processus d’intégration réussi consiste à poursuivre quatre objectifs :

#1. Rendre les collaborateurs rapidement productifs

76% des personnes interrogées dans cette étude déclarent que l’objectif premier d’un onboarding réussi est que le collaborateur soit opérationnel plus rapidement.
tx8UtrSC02lXO

#2. Mieux impliquer les collaborateurs

64% des sondés considèrent que le rôle du onboarding est de susciter l’adhésion à la stratégie et la culture d’entreprise. 75% estiment par ailleurs que le but est aussi de favoriser le sentiment d’appartenance.

zl3b8VDACq9aw

#3. Fidéliser les nouveaux entrants

Pour 72% des personnes interrogées, l’onboarding doit permettre de sécuriser l’intégration et donc, en conséquence, de réduire le turnover (pour 24% des sondés) dont on sait qu’il reste un phénomène très coûteux.

9wXcM6o5kGVMI

#4. Des coûts optimisés

Seules 38% des personnes interrogées étaient capables d’estimer le coût brut de remplacement pour un départ au cours de la 1ère année d’un nouveau collaborateur. Si l’on inclut l’ensemble des coûts, directs et indirects, le remplacement d’un collaborateur avoisinerait 27 000€. Afin de réduire ces coûts, il est aujourd’hui possible d’automatiser les tâches administratives liées à l’intégration d’un nouveau collaborateur.
TjQnAdKBIc5he

Recommandations pour un processus de onboarding plus efficace

Le livre blanc « Créez un processus de onboarding efficace » de SilkRoad présente 8 axes de travail pour l’amélioration du processus d’intégration des nouveaux collaborateurs dans l’entreprise :

  1. Anticiper l’arrivée des nouveaux collaborateurs
  2. Rendre le processus amusant, collaboratif, interactif et personnalisé
  3. Socialiser les nouveaux entrants
  4. Prolonger l’action au-delà du premier jour
  5. Mettre en place un système de parrainage par un collègue, un « mentor »
  6. Impliquer le management direct du nouveau collaborateur
  7. Mesurer l’efficacité de la démarche
  8. Automatiser les tâches qui peuvent l’être

Un processus d’onboarding efficace n’est pas juste l’affaire de quelques heures le jour de l’arrivée du nouveau collaborateur. Une intégration bien menée peut s’étendre sur quelques jours, semaines voire mois. Le tout est que le recruteur comme la nouvelle recrue en aient une vision claire. Cela peut notamment passer par des invitations formelles qui vont rythmer ce processus.  Une procédure d’onboarding bien menée constituera le terreau d’une équipe fidèle et productive. Il vaut donc mieux passer plus de temps à bien recruter et intégrer les talents que perdre du temps à devoir remplacer des salariés déçus…

eQUpoHrdPfdLi

Et vous qu’en pensez-vous ? Avez-vous mis en place dans votre entreprise une procédure d’onboarding efficace ?